Passer au contenu

#8 Bonus Mémoire habitante et histoire institutionnelle des modes d’habiter. Entretien avec Margot Delon.

Dans l’épisode de cette semaine  nous avons parlé à la fois de la mémoire du quartier et de la manière dont on enquête. Nous avons souhaité garder cette double dynamique dans notre entretien bonus. 

Pour préparer cet épisode, nous avons lu avec grand intérêt un article de Margot Delon racontant une initiative mémorielle portée par des habitants à Nanterre. Margot Delon est chargée de recherche au CNRS, au Centre Nantais de Sociologie (CENS) à l’Université de Nantes. 

Lorsque nous l’avons rencontré, elle nous a parlé de l’expérience habitante de la vie en bidonville qu’elle a analysé dans son travail de thèse. Elle est ensuite revenue pour nous sur un cas particulier rencontré au hasard de son terrain, un blog faisant trace de la mémoire habitante d’une cité de transit de Nanterre. Tout au long de l’entretien, nous avons abordé des enjeux méthodologiques et éthiques liés à la pratique d’enquête.   

02 : 30  Présentation du travail de thèse sur les parcours biographiques et résidentiels de personnes ayant habité en bidonville dans deux villes de région parisienne. 

14:30  La mémoire habitante des bidonvilles et sa confrontation à l’histoire institutionnelle des modes d’habiter. Des populations habitantes à qui on ne donne pas leur place dans les activités mémorielle. 

26:20   Questions éthiques et méthodologiques : la démarche d’anonymisation; l’entrée sur le terrain; la gestion du harcèlement sexuel dans une relation d’enquête. 39:00  Soi et l’objet de recherche. 

43:00 –  Devenir titulaire en temps de confinement et de loi de Programmation Pluriannuelle pour la Recherche. 

Des ressources pour aller plus loin

Françoise de Barros, 2012, “Les bidonvilles : entre politiques coloniales et guerre d’Algérie”, Métropolitiques

Solène BillaudSybille GollacAlexandra OeserJulie Pagis (dir.), 2015,  Histoires de famille. Les récits du passé dans la parenté contemporaine, Paris, Rue d’Ulm, coll. « Sciences sociales ». 

Muriel Cohen, Cédric David, 2012, “Les cités de transit : le traitement urbain de la pauvreté à l’heure de la décolonisation”, Metropolitiques.  

Vincent Veschambre,  2008, Traces et mémoires urbaines, enjeux sociaux de la patrimonialisation et de la démolition, Rennes, Presses universitaires de Rennes. 

Patrick Simon, 2010,  « 27. « Race », ethnicisation et discriminations : une répétition de l’histoire ou une singularité postcoloniale ? », dans : Achille Mbembe éd., Ruptures postcoloniales. Les nouveaux visages de la société française. Paris, La Découverte, p. 357-368. 


L’équipe de La bonne cage

La bonne cage est un podcast de Frédérique Letourneux et Elvire Bornand Générique : Frédérique Letourneux, REN et TIKO  Musique : Ren.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *