Passer au contenu

Deuxième semaine de septembre : en chantier

Cette semaine, on a presque travaillé tous les jours sur le projet mais nous ne sommes allées que deux dois sur le terrain. La recherche a son volet visible, l’enquête, et son fourmillement d’activités à huis clos. Nous avons mis en ligne l’épisode de la semaine sur la rentrée des classes, écrit l’épisode qui suivra sur le thème de l’accès aux droits et monté une installation sur le thème des chiffres des inégalités.

Mardi

Chacune de notre côté nous avons travaillé à préparer les éléments de notre installation. Le format nous intéresse beaucoup, il vient approfondir notre réflexion sur les supports de diffusion de l’enquête. L’installation que nous proposons s’articule autour d’un jeu.

Vous vous souvenez du Jeopardy ? Le jeu où l’on vous donne la réponse et vous devez retrouvez la question. Nous sommes submergés de chiffres sur les inégalités. Ces dernières semaines, comme chaque année à la même période, la prime de rentrée scolaire a fait débat. Son montant est rappelé pour dire que c’est trop, pas assez ou que de toute façon il sera mal dépensé. Qu’est-ce que tout cela veut vraiment dire ? Que peut-on vraiment comprendre d’une réalité en partant d’un chiffre ?

Nous avons commencé par identifié 11 chiffres qui renvoient à des inégalités de revenus, de santé, de logement …. Ils seront affichés en grand sur trois panneaux. Depuis une ligne de jeu, les visiteur.ses devront retrouver les questions derrière les chiffres. Puis en s’approchant, ils trouveront l’explication du chiffre et un extrait d’un témoignage d’un.e habitant.e ou d’un.e professionnel.le de la Boissière confronté.e à l’inégalité en question. Grâce à un QR Code la réflexion peut être prolongée en écoutant le témoignage dans son entièreté.

Donc mardi, on sélectionne, on vérifie, on écrit, on écoute….

Mercredi

Matinée sonore. On met en ligne notre, déjà, troisième épisode, sur la rentrée des classes.

Dans la foulée, on sélectionne les extraits d’entretien pour le prochain épisode et on écrit le synopsis. C’est une course contre le temps cette semaine, car ensuite on ne se voit pas pendant sept jours.

On file ensuite chez l’imprimeur avant d’attraper un tram direction La Boissière.

Françoise du CCAS nous y attend au gymnase. Nous préparons un épisode sur le basket et elle connait le président du club qu’elle compte nous présenter sur un temps d’entrainement.

Le président que connaissait Françoise a quitté ses fonctions, c’est en fait l’occasion pour chacune d’entre nous de rencontrer son fils qui a pris sa suite. On cale un rendez-vous pour un entretien avec une partie de cette famille qui a marqué l’histoire du basket nantais.

On revient ensuite en ville pour une soirée consacrée au montage de l’exposition. On a la chance d’être hébergée par Grrr le temps du montage. On ne sait pas comment on aurait fait pour manipuler tous ces panneaux chez nous.

La journée s’achève par un Kebab sur les coups de 23H00 alors que le centre-ville de Nantes fait l’objet d’une présence policière très importante.

Jeudi

On finit l’écriture de l’épisode 14 avant de chacune aller travailler et on se retrouve en fin de journée pour récupérer les panneaux et aller les déposer à l’Espace Cosmopolis où se déroulera l’évènement Décrypter – Les Inégalités du 14 septembre au 11 octobre.

Vendredi

Ce matin, pour la première fois depuis de longs mois les partenaires du territoire de la Boissière (Services de la Ville, CCAS, Département, Bailleur social, Centre socio-culturel, associations) se réunissent pour parler de l’actualité du quartier.

Le coeur de la réunion est occupée par le Projet Global Nantes Nord. Dans les prochains mois vont débuter les travaux de destruction du centre commercial puis la construction d’un ensemble de 100 logements en accession à la propriété avec des locaux commerciaux au Rez-de Chaussée. Il est beaucoup question des nuisances que représentent ces travaux au quotidien. Le confinement a freiné les échanges et l’information auprès des habitant.es qui vivent dans le même temps l’installation du réseau de chaleur et la rénovation thermique de certains bâtiments.

L’évènement « Le printemps du projet » joue un grand rôle dans la diffusion de l’information. Il ne s’est pas tenu cette année à cause du confinement. Il y aura donc en octobre un automne du projet avec un évènement centré sur le jardin partagé dont les usages vont être repensés.

Durant l’une des animations autour du jardin, on diffusera un épisode de La bonne cage aux habitant.es.

On passe un petit bout du week-end à fignoler un espace en ligne pour accompagner notre installation et c’est presque déjà lundi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *