Passer au contenu

#14 Bonus Comprendre les logiques sociales du non-recours. Entretien avec Héléna Revil

D’après l’ODENORE, l’observatoire des non-recours aux droits et aux services, qui a mis en place un baromètre pour mesurer les situations de non-recours, environ un quart des personnes interrogées ont connu ou connaissent une rupture dans leur accès aux droits. Mais au-delà du chiffre, les situations de non-recours recouvrent des situations très variées. Et les raisons de ce non-recours sont à chercher à la fois du côté des institutions et des personnes elles-mêmes.  

Pour éclairer les témoignages que vous pouvez entendre dans l’épisode 14 de la Bonne cage, on vous propose un entretien avec Héléna Revil. Elle est responsable scientifique de l’ODENORE et chercheuse en sciences politiques au laboratoire PACTE implanté sur le site universitaire Grenoble Alpe au sein duquel elle mène, avec des chercheurs d’autres disciplines, une recherche sur les trajectoires de santé.  

Avec Héléna Revil, on a parlé :   

2’48 : de son parcours 
4’15 : de la définition du non-recours 
10’21 : de la mesure du phénomène du non-rencours 
14’19 : de l’évolution de l’assurance maladie sur la question 
19’01 : des enjeux de la dématérialisation des démarches administratives et le creusement des inégalités 
25’05 : de ce qu’on appelle le renoncement aux soins.   
31’10 : des inégalités en termes de genre dans le renoncement aux soins 
37’21 : des rapports avec les acteurs publics dans le partage et la mise en critique des résultats 

43’30 : de sa place de chercheuse et du rapport singulier qu’elle porte à son objet de recherche 

Lectures 

Le site de l’ODENORE 

Héléna Revil, « Identifier les facteurs explicatifs du renoncement aux soins pour appréhender les différentes dimensions de l’accessibilité sanitaire », Regards, 2018/1 (N° 53), p. 29-41. DOI : 10.3917/regar.053.0029.

Héléna Revil, “Le non-recours aux soins de santé”, la vie des idées, 13 mai 2014.  

Revil Héléna, “Femmes et hommes face au renoncement aux soins”, La santé en action, septembre 2017, n°441, p20-21 

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *