Passer au contenu

#7 Bonus Le pigeon, un empêcheur de tourner en rond. Entretien avec Marine Legrand

Pour ce bonus de notre épisode 7 “A tire-d’aile”, nous sommes allées à la rencontre de Marine Legrand, docteure en anthropologie de l’environnement, chargée d’animation et de recherche, programme OCAPI (Optimisation des cycles Carbone, Azote et Phosphore en ville) au Laboratoire Eau, Environnement et Système Urbains (LEESU). Le premier sujet de recherche sur lequel elle a travaillé durant ses études concernait les pigeons. Elle a accepté pour nous de se replonger dans ce sujet de recherche.   

Ensemble on a parlé de la relation entre l’humain et le pigeon au fil de l’histoire, de sa domestication dés l’antiquité à sa propagation à la faveur de la société industrielle et de la société de consommation. Le nombre de pigeons augmente à mesure que les villes grandissent, on peut dire de cet anomal qu’il est un spécialiste du milieu urbain. Un animal omniprésent mais qui ne dispose d’aucun statut juridique et qui jouit aujourd’hui d’une image négative associée à la saleté même s’il est aussi apprécié d’une partie de la population qui le nourrit.  Le pigeon nous invite à prendre en compte le contexte écologique, le rapport entre l’homme et l’animal et le statut social de l’animal lui-même lorsqu’on s’intéresse aux marges.  

Pour aller plus loin

Leblanc Nathalie, 2003,  » La place de l’animal dans les politiques urbaines« ,  Communications, 74, p. 159-175.

Colon Paul-Louis, Lequarré Nicolas, 2013, « Le nourrissage des pigeons dans la région parisienne », Ethnologie française, 2013/1 (Vol. 43), p. 155-162.

Descola Philippe, 2005, Par-delà nature et culture, Paris, Gallimard. Thomas Lerosier a réalisé une note d lecture de l’ouvrage pour la revue Questions de communication.

Guillo Dominique, 2015, « Quelle place faut-il faire aux animaux en sciences sociales ? Les limites des réhabilitations récentes de l’agentivité animale », Revue Française de Sociologie, 2, pp. 129-157.

Guillo Dominique, Rémy Catherine, 2016, « Présentation »,  L’Année sociologique, n°2, vol. 66, p. 263-278.

Jerolmack Colin, 2008, “How Pigeons Became Rats : The Cultural-Spatial Logic of Problem Animals”, Social Problems, 55, p. 72-94.

Legrand Marine, 2019, « Pigeon, oiseau à la grise robe… », 303, n°159, p. 32-39.

Rémy Catherine, 2016, « Agir avec l’animal. Pour une approche ethnographique des relations hybrides », L’Année sociologique, n°2, vol. 66, p. 299-318.

Skandrani Zina, Desquilbet Marion, Prévot Anne-Caroline, 2018, « A renewed framework for urban biodiversity governance: urban pigeons as a case-study », Natures Sciences Sociétés, n°3, vol. 26, p. 280-290.

La bonne cage est un podcast de Frédérique Letourneux et Elvire Bornand Générique : Frédérique Letourneux, REN et TIKO  Musique : Ren. 

Soyez le Premier à Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *