Passer au contenu

#7 A tire-d’aile

On se déconfine, on s’aventure dehors… là où vivent les pigeons.  

A la Boissière, les pigeons sont omniprésents, ils laissent rarement les habitant.es indifférent.es. Certains les nourrissent, d’autres les craignent, les associant à la saleté, aux déchets que l’on trouve s’amoncelant près des containers à ordures ou aux restes alimentaires que l’on retrouve aux pieds de certains bâtiments.  

L’architecture des immeubles de la Boissière est un bonheur de pigeons, des séchoirs, petite pièce sombre ouverte sur l’extérieur leur offrent des conditions de nichage proches des cavernes leur habitat naturel.  

L’offre de nourriture et les conditions de nichage sont les deux dimensions principales à prendre en compte pour comprendre la présence des pigeons sur un territoire.  

Entendre les pigeons au-dessus de nos têtes dans le local où l’on travaille, les observer sur l’espace public et en discuter avec les habitant.es et les professionnel.les nous a permis d’en apprendre plus sur les relations sociales sur le quartier. La relation entre l’humain et l’animal est un révélateur des représentations de l’espace privé et public et du vivre ensemble.  

Dans cet épisode, vous retrouvez Nanou et Sylvie que vous suivez depuis le premier épisode, ainsi que Brigitte que vous avez découvert dans notre épisode 5. Vous allez faire la connaissance de Mohamed, médiateur de quartier, d’Yvonne qui habite la Boissière depuis plus de 40 ans et de Mohamed et Ahmed qui travaillent dans le centre commercial du quartier…  

Bonne écoute !  

Et n’oubliez pas si vous voulez aller plus loin en écoutant notre conversation bonus avec l’anthropologue Marie Legrand.  

Prise de son, écriture, réalisation et narration : Elvire Bornand et Frédérique Letourneux 

Mixage : Tiko 

Musique : Ren 

Lecture : Thibaut Rabain  

Textes : extrait de Colon P-L, Lequarré N, 2013, “Le nourrissage des pigeons dans la région parisienne”, Ethnologie française, Vol 43 n°1, p. 155-162 

Soyez le Premier à Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *